Imageson.org

Edition scientifiques, images, sons, médias en Méditerranée

Mayalen Zubillaga

L’histoire par l’image, 1789-1939

http://www.histoire-image.org/ (compte-rendu réalisé le 7 mars 2003)

L’Histoire par l’image, 1789-1939 est un service public gratuit, en ligne, conçu par le Ministère de la Culture et de la Communication : Direction des musées de France, Direction des Archives de France, Réunion des musées nationaux avec le soutien du Ministère de l’Éducation Nationale et du Ministère de la Recherche. Il « s'est donné l'ambition d'enrichir la connaissance du passé à travers les œuvres d'art et les documents iconographiques qui s'y rapportent. » (http://www.histoire-image.org/site/static/projet.php). Les documents iconographiques sont analysés dans leur contexte historique, individuellement ou dans le cadre d’une étude comparative. Ce service public gratuit s’adresse en priorité aux enseignants du secondaire et à leurs élèves, mais rien n’empêche étudiants et amateurs de venir y découvrir les collections des musées de France et des fonds d’archives.

Pour accéder aux analyses, il est possible de passer par trois biais :

Organisée en trois grands chapitres (“Politique”, “Économie & Société”, “Culture”), cette recherche repose sur un classement en seize grands thèmes principaux, eux-mêmes subdivisés en plusieurs sous thèmes.

L’Histoire par l’image, qui s’étend de 1789 à 1939, a été subdivisée en huit périodes. Ce découpage chronologique est calqué sur l’histoire politique : chaque césure correspondant à un changement de régime ou à un tournant dans le cours de l’histoire de France.

Il s’agit d’un moteur de recherche qui permet d’effectuer une recherche libre (c’est-à-dire générale, avec un ou plusieurs mots-clés), ou une recherche par titre de l’œuvre, nom de l’artiste, date de l’événement représenté, année de création de l’œuvre, mouvement artistique, type d’œuvre (peinture, sculpture, photographie…), lieu de conservation. Il s’adresse aux utilisateurs déjà familiarisés avec les œuvres d’art.

Malgré une navigation qui manque de simplicité et de clarté, le site fonctionne parfaitement bien et le design est sobre et soigné. On apprécie par ailleurs la présence d’un espace personnel qui permet de sauvegarder ses recherches dans des albums et aide à créer des livres électroniques dans des dossiers qu’il est possible de communiquer à d’autres personnes.

Mais la véritable valeur ajoutée du site se trouve dans sa richesse informationnelle. Les contenus sont gratuits, variés et très étoffés. L’apport de ce site est historique (richesse iconographique et éditoriale), mais également historiographique (renouvellement de l’approche des faits historiques, démarche favorable à une histoire par l’image qui fait de cette dernière un document et non pas une illustration). Le comité de lecture comprend historiens, historiens d’art, conservateurs de musée et représentants du ministère de l’Éducation nationale. Il comprend des personnalités comme Maurice Agulhon. De plus, parmi les principaux acteurs du projet, il faut noter la présence d’historiens reconnus tels Christian Delporte, Mona Ozouf ou encore Michel Winock, ainsi que des conservateurs de musées et autres professeurs d’histoire contemporaine.

La richesse de ces contenus est visiblement plébiscitée par les internautes, si l’on en croit les messages notifiés dans le “livre d’or” : « Merci, pour cette merveilleuse idée, pour ce site qui met à la portée du plus grand nombre, iconographie, histoire de l’art..., avec une interactivité des plus astucieuses. En espérant que ce site sera appelé à se développer. L’image sur un écran informatique ne vaut pas la visite in-vivo au musée, mais elle contribue à leur promotion, et à l’édification des consciences. » ; « Bravo, le site est esthétiquement réussi et le contenu est également très intéressant. » ; « Je suis tombé vraiment par hasard sur ce site....j’avoue que le hasard réserve les meilleures surprises... » ; « Très beau site, fort bien conçu offrant un contenu d’une grande richesse. Vraiment bravo ! » ; « Cette présentation est un exemple magistral de ce que l’on peut faire dans un site institutionnel avec internet. », etc.

Il s’agit donc d’un site beau, original et riche en contenus. Ses concepteurs souhaitaient se servir des atouts du support Internet, tout d’abord en profitant des potentialités du multimédia pour mettre à la disposition des internautes des outils au service de la connaissance : « Loin d’être une simple juxtaposition de textes et de reproductions d’œuvres, L’Histoire par l’image tire parti des nouvelles technologies pour cerner le sujet de l’œuvre ou du document d’archives, mettre en valeur ses éléments les plus significatifs, mais aussi mieux comprendre le cas échéant la sensibilité de l’artiste, ses intentions. Afin de pousser plus avant l’analyse des œuvres, certaines études sont enrichies d’une animation multimédia incluant un commentaire sonore. » D’autre part, les acteurs du site souhaitaient tirer parti d’un instrument de recherche « adapté à tous les utilisateurs » : « Selon son intention, chaque utilisateur a la possibilité de chercher rapidement ce dont il a besoin, comme il a le loisir de se promener dans le site au gré de ses envies, en y accédant de multiples façons (thématique, chronologique, recherche détaillée par auteur, titre d’œuvre…). » Il s’agit donc bien d’une initiative originale destinée à utiliser toutes les potentialités de l’Internet, et non pas d’en faire une simple vitrine.

Pour citer cet article :

Zubillaga, Mayalen. "L’histoire par l’image, 1789-1939". Imageson.org, 15 avril 2005 [En ligne]
http://www.imageson.org/document403.html
N'oubliez pas d'indiquer á la suite de cette référence la date de votre consultation de la ressource en ligne.